Menu1 Menu2 Menu3 Menu4 Menu5 Menu6

Comme les rationnels, les complexes n'existent pas dans Caml. On va donc les représenter comme couples de flottants : la partie réelle et la partie imaginaire. Ainsi, 1 est représenté par (1.,0.) et i par (0.,1.). On n'oubliera pas de mettre un point pour les nombres flottants et les opérateurs usuels.

1) Commencez par écrire les fonctions plus et moins qui additionnent et soustraient deux complexes.
let plus (a,b) (c,d) = (a +. c, b +. d);;
let moins (a,b) (c,d) = (a -. c, b -. d);;

2) Ensuite, définissez la fonction mult qui multiplie deux complexes.
Solution

> Haut de la page